Sélectionner une page

Le DAS ou débit d’absorption spécifique, est un indicateur qui est règlementé par l’Anfr. Il va mesurer l’exposition du corps humain aux ondes électromagnétiques émises par les téléphones portables, les micro-ondes ou encore les compteurs Linky et les appareils électriques. Il est donc bien important de comprendre ce DAS afin de réduire les effets biologiques des champs électromagnétiques !

Le principe d’absorption du rayonnement électromagnétique par le corps

Il est important de noter que notre corps absorbe une part de l’énergie transportée par les ondes électromagnétiques. Il s’agit d’ondes émises par tous les appareils électroniques ou radioélectriques. Attention, pour les personnes atteintes d’hypersensibilité, il est impératif de gérer le niveau d’exposition aux ondes électro.

 

La réglementation en ce qui concerne le DAS smartphone danger

Afin de diminuer la quantité de rayonnements électromagnétiques provenant de nos téléphones ou des ondes wifi, les constructeurs doivent produire une sélection de cellulaires avec un DAS limité. Il faut savoir que tous les acteurs de la téléphonie mobile sont soumis aux mêmes dispositions afin de réduire l’émission d’ondes néfastes. En effet, il y a des valeurs-limites à ne pas dépasser, correspondant à 2 Watt par kilogramme. Pour protéger sa santé donc, il faut connaître le DAS smartphone !

 

Les 3 types de DAS smartphone

Il y 3 sortes de DAS téléphone mobile afin de mesurer les limites d’exposition des diverses parties du corps aux rayonnements électromagnétiques :

  • Le DAS tête qui mesure l’exposition de la tête aux ondes néfastes ;
  • Le DAS tronc qui mesure l’exposition du buste au champ magnétique ;
  • Le DAS membre qui mesure l’exposition aux ondes au niveau des mains ou des cuisses.

Afin de mesurer les divers débits d’absorption spécifique, des contrôles sont faits en amont même de la construction du téléphone portable. C’est une obligation légale avant de mettre les portables sur le marché. C’est l’AFNR qui se charge du contrôle des émissions d’ondes au cas où le constructeur aurait donné un DAS erroné.

 

Les bons réflexes à adopter pour se protéger d’une onde électromagnétique

Si vous désirez vous protéger des ondes émises par le smartphone et protéger votre corps des effets sanitaires, il y a quelques principes de précaution à observer. Un indice important à vérifier est la température de la zone de votre corps entrée en contact avec le rayonnement électromagnétique. Si vous constatez une température trop élevée, cela peut être le signe d’un DAS trop élevé !

Dans tous les cas, voici quelques conseils pour réduire l’exposition aux ondes émises et baisser les risques épidémiologiques :

  • Téléphone avec un kit main-libre ou en mode haut-parleur ;
  • Ranger votre smartphone dans un sac plutôt que dans la poche du pantalon ;
  • Eviter de parler trop longuement au téléphone ;
  • Veiller à passer des appels dans des zones avec une excellente réception ;
  • Vérifier que l’appareil connecté présente un DAS faible.